Préparer et structurer la croissance d’entreprise

Planifier et structurer son entreprise pour la croissance
Partagez l'article

Lorsqu’un entrepreneur démarre son entreprise, tout son focus est orienté vers les succès à court et moyen à terme. Concrètement, il souhaite réaliser sa vision d’affaires.

 

Bien des entrepreneurs ont le rêve que l’entreprise leur survive. Ce n’est pas vrai que tout ce temps, cette énergie et cet argent investi ne fera durer le rêve que pendant cinq ans. 

 

Pour assurer la pérennité de sa PME, analyser, structurer, planifier, bien connaître son entreprise, se fixer des objectifs mesurables, afin d’anticiper les défis ; s’organiser pour les affronter et les surmonter à l’aide d’une structure claire et organisée doit être envisagé rapidement pour obtenir le succès escompté sur le temps..

 

Préparer la croissance de son entreprise 

 

La croissance de son entreprise peut prendre un certain temps à se manifester.  Parfois, certains chefs d’entreprises se font surprendre par une croissance rapide. Heureux problème ? 

 

Les entreprises qui n’ont pas su s’adapter et se doter d’une structure solide, auront du mal à gérer cette croissance. Dans ce cas, l’entrepreneur pourra difficilement suivre la cadence et pourrait gravement nuire à la croissance, voire même à la survie de l’entreprise.

 

Pour propulser la croissance, il est fréquent de constater, chez les dirigeants d’entreprise, des investissements qui visent l’amélioration des équipements, l’agrandissement des locaux, la modification des systèmes informatiques, etc. Toutefois, on remarque trop peu d’investissements – temps ou monétaire –  pour réviser la structure organisationnelle, pour améliorer les processus et la gestion des ressources humaines. Pourtant, ce sont des piliers qui permettront d’accroître la productivité et de générer encore plus de profitabilité.

 

Pour assurer une croissance harmonieuse et un succès à long terme, l’entreprise doit reposer sur une structure qui lui permettra de se développer et de croître sans que le propriétaire n’ait besoin de mettre son nez partout. 

 

Téléchargez GRATUITEMENT le livre blanc : Outil de planification et d’exécution

 

Savoir distinguer l’entrepreneur vs l’entreprise

 

Tôt ou tard, il sera important de faire une distinction entre :

 

  1. L’investisseur. Celui qui a injecté les fonds au démarrage.
  2. Le dirigeant. Celui qui s’assure du bon fonctionnement de l’entreprise.

 

Au démarrage, il est normal que tout repose sur les épaules du propriétaire de l’entreprise. Il connaît toutes les ficelles et est impliqué à tous les niveaux.  Ses connaissances et son expertise sont reconnues par ses employés. Toutefois, cette omniprésence aura tôt fait d’accaparer tout son temps, l’empêchant d’avoir une vue d’ensemble sur son entreprise à plus haut niveau. 

 

Il faudra alors penser à embaucher un directeur ou un gestionnaire pour se dégager de certaines fonctions et laisser l’entreprise travailler pour lui. Pas si mal, non?

 

Structurer la croissance de son entreprise

 

Trouver les bonnes personnes et les intégrer aux bons postes est la clé de la réussite pour éventuellement se dégager des opérations. 

 

Savoir s’entourer d’une bonne équipe de gestion

 

Un peu comme un chef d’orchestre, le rôle de l’équipe de gestion est d’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise. Au départ, le premier gestionnaire embauché pourra assumer plusieurs rôles (dans les premières années de l’entreprise, ce rôle est souvent occupé par le propriétaire), mais au fur et à mesure que l’organisation génère de la croissance, il devient évident que les rôles devront être définis et confiés à plusieurs personnes compétentes qui seront imputables de la performance de l’entreprise ou d’une division / département.

 

Piliers clés pour assurer une croissance d’entreprise contrôlée 

 

Voici les différentes structures pour permettre d’avoir la tête plus tranquille, afin que la croissance soit gérable. 

 

Le marketing 

 

Le département du marketing a la responsabilité d’assurer un flux continu de clients potentiels qualifiés, dans le but de les transformer en clients payants. La compétition est féroce; la stratégie marketing doit l’être tout autant. 

 

À Lire sur le même sujet  : Pipeline des ventes. Générer des leads par le marketing augmenté

 

Les ventes

 

L’équipe des ventes a pour objectif de transformer les clients potentiels en clients. Une bonne équipe de vente constitue le point tournant de la rentabilité de l’entreprise. Bien entendu, la rentabilité ne repose pas que sur les ventes. La saine gestion de l’entreprise, les systèmes et les finances sont également des gages de succès.

 

À Lire sur le même sujet : Comment accroître les performances de ventes

 

Les opérations 

Le rôle de ce secteur est de s’assurer que le client reçoive ce pour quoi il a payé et qu’il en soit satisfait. Une satisfaction élevée génère de la récurrence, mais aussi des références. Des clients référés par des clients satisfaits sont déjà pré-qualifiés pour les ventes. Le cycle de vente est alors raccourci.

 

Pour que le processus d’acquisition de clients, de vente, de production, de livraison et de service à la clientèle soit efficace, il est primordial d’avoir un gestionnaire qui veille à ce que la structure fonctionne bien. 

 

Petit à petit, on voudra implanter des systèmes – ERP, CRM, Tableau de bord qui donnera à la direction et les employés, l’intelligence d’affaires pour optimiser les opérations et les performances de l’entreprise.

 

L’administration

 

Ce pilier de la structure et non le moindre, est le volet administratif. Travaillant dans l’ombre, ces ressources veillent à ce que la comptabilité reflète la réalité de l’entreprise ; que les ressources humaines soient compétentes et affectées aux bons postes ; que l’entretien de l’équipement soit fait minutieusement, etc. 

 

Pour chacun des secteurs, on embauchera un gestionnaire qui sera imputable des performances de son département. 

 

Structuré de cette façon, avec des gens compétents aux postes clés, le chef d’entreprise est libéré des opérations, du « Day to Day », de sorte que lorsqu’il sera le temps d’ouvrir la machine pour accueillir la croissance de l’entreprise, il pourra se reposer sur une structure solide et conserver une vue d’ensemble claire.   

 

En complément : La croissance d’entreprise, une stratégie systématisée

 

Merci de me lire. Si vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas de me suivre sur Linkedin pour ne rien manquer. 

 

Si vous voulez plus de conseils, n’hésitez pas à réserver un appel exploratoire avec moi

 

À bientôt.

Eric Boucher

Consultant exécutif en vente et marketing  | ➡️ Expert en croissance d’entreprise 

Partagez l'article