5 principales situations pour l’élaboration d’un plan d’affaires

Plan d'affaires
Partagez l'article

La plupart des publications traitant de plans d’affaires adoptent une approche uniformisée. Pourtant, chaque plan d’affaires* répond à des besoins précis et différents d’une organisation à une autre.

Le plan de croissance d’une entreprise bien établie dans un marché stable ne convient pas à une entreprise œuvrant dans un marché volatil et changeant. Votre entreprise peut même avoir besoin d’un plan d’affaires qui ralentira sa croissance jusqu’à ce qu’elle se stabilise. Eh oui! Comme après une opération au cœur!

Il n’y a pas de recette unique

Quelle que soit votre décision, réfléchissez à ce que vous faites d’une façon concrète et réaliste. Si vous coupez au plus court ou que vous vous basez sur des hypothèses, il manquera à votre plan l’assise solide qui est nécessaire à la poursuite de vos activités dans l’avenir.

*(Nous utiliserons le terme plan d’affaires pour différentier cet exercice du Plan de commercialisation

 

Situation de l’entreprise

Description

Type de plan proposé

Remarques

1. Démarrage L’entreprise est en démarrage. Plan de démarrage Démontre la viabilité d’une nouvelle entreprise.
2. Croissance L’entreprise croît en termes de chiffre d’affaires, de volume, ou des deux. Plan de croissance Élimine les obstacles à la croissance.
3. Croissance volatile L’entreprise connaît une évolution rapide sur le plan du marketing ou de l’exploitation. Plan de croissance Vise à assurer la pérennité de l’entreprise. Pareil au plan précédent, sauf un objectif plus modeste de chiffre d’affaires.
4. Croissance mûre L’entreprise est stable et peu de changements sont nécessaires. Plan de croissance Permet au propriétaire de s’ajuster aux activités existantes.
5. Transition et succession L:entreprise passe aux mains d’un membre de la famille de la génération ou d’un nouveau propriétaire. Plan de transition Aide à la transition. Certaines entreprises de consultants en gestion se spécialisent dans ce domaine.

Quelques mythes à propos de la planification stratégique

Mythe 1: La planification demande du temps qui serait mieux investi dans des tâches réelles.

Réalité: La planification est essentielle à votre entreprise.

  • La planification de gestion vous aide à respecter votre budget annuel de revenus et de dépenses. Chaque heure de planification vous fera économiser entre 5 à 8 heures de votre temps. Vérifiez, vous verrez;
  • La planification de l’exploitation est une activité immédiate; elle vous permet de livrer!;
  • La planification administrative assure la santé et l’orientation à long terme de votre entreprise.

Mythe 2: Un plan d’affaires, c’est fait pour les banques et les investisseurs.

Réalité: Le plan d’affaires, surtout s’il est axé sur des stratégies, vous évite de vous enliser dans les activités quotidiennes non productives et vous permet de vous concentrer sur vos priorités tout en identifiant clairement votre vision.

Mythe 3: Je mène déjà mon entreprise sans plan d’affaires et je m’en tire très bien. Je n’ai pas besoin de cela pour le moment.

Réalité: Si la croissance et l’évolution de votre entreprise vous tiennent à cœur, vous devrez changer votre façon de faire. Beaucoup d’entrepreneurs ne peuvent se résoudre à effectuer cette transition, ce qui explique pourquoi tant d’entreprises stagnent autour de 1 MS de chiffre d’affaires annuel ou font faillite lorsque la croissance s’accélère entre 1 et 5 MS de chiffre d’affaires.

Mythe 4: Il va falloir que j’embauche un consultant.

Réalité: Pas nécessairement. Mais bon, une ressource externe ayant l’équipe et les bonnes compétences sera bien placée pour favoriser le dialogue et structurer le plan d’affaires avec vous et votre équipe, mais les acteurs clés se trouvent déjà au sein de votre entreprise. C’est à eux qu’il revient de faire ce travail avec de l’accompagnement si nécessaire. D’ailleurs, il a été démontré que les entreprises qui se font accompagner réussissent mieux dans 28% des cas.

 

6 éléments clés pour réussir l’exercice du plan d’affaires 

  1. Pour réussir à établir vous-même un plan d’affaires, il faut d’abord que vous vouliez changer et que vous soyez capable de faire une évaluation critique de votre entreprise. Autrement, vous perdriez votre temps et il vaudrait mieux recourir aux services d’une personne plus objective et extérieure à votre entreprise;
  2. L’élaboration d’un plan d’affaires exige une approche holistique (globale). Toutes les parties d’une entreprise travaillent de concert et forment un tout. Cela vaut autant pour la planification que pour le diagnostic, les stratégies et la mise en œuvre;
  3. Chacune des composantes de l’entreprise – le marketing et les ventes, l’exploitation, les ressources humaines (capital humain) et la finance – a son importance, mais à tout moment, l’une des quatre nécessite davantage d’attention que les autres;
  4. C’est lorsque les composantes croissent à des rythmes différents qu’une entreprise se retrouve en difficulté;
  5. Les changements apportés à chacune des composantes d’une entreprise en croissance rendent son exploitation plus formelle et plus structurée;
  6. Les capacités de chacune des composantes limitent la croissance de l’entreprise; pour avancer, il faut déterminer les besoins et planifier l’augmentation des capacités en conséquence;

J’espère que ce billet vous aura permis de mieux cerner les composantes à prendre en considération en planification (le plan d’affaires dans ce cas-ci) et que vous serez d’accord pour dire que la planification est essentielle pour la pérennité de votre entreprise!

Partagez l'article